Jean-Guillaume Riou

Au sujet de "Du reuz en Bigoudénie"

 
J'ai terminé votre ouvrage sur les conflits au début du 20ème siècle dans la Cornouaille finistèrienne. Je l'ai bien sûr apprécié car il m'a rappelé la rivalité entre les deux écoles qui subsistait encore du temps de mon enfance, même si ces conflits nous paraissaient parfois un peu d'arrière-garde.
J'ai personnellement fait ma maternelle chez les bonnes sœurs avant de rejoindre l'école du diable et bien qu'ayant l'encéphalogramme plat en ce qui concerne le fait religieux, je garde un bon souvenir de cette année, et ceci malgré la survivance des "Taolennou" ( La sœur nous montrait le diable qui cramait en enfer en nous disant que c'était épouvantable et qu'il fallait tout faire pour ne pas en arriver là)
Mais la cour de récréation était ornée d'un tilleul abritant un tas de sable, et était bordée de rosiers couverts de coccinelles. La sœur était gentille, donc la vie agréable.

 


Association de Saint Alouarn Copyright © 2013. Tous droits réservés.

connexion