Danielle Fierdehaiche

Au sujet des exposés de Creac'h-Euzen

D'abord félicitations pour le travail considérable que vous effectué et qui m'a impressionnée.
Passionnée de généalogie que je pratique aussi régulièrement que possible, cette mise en mots de la vie de nos ancêtres qu'ont été ces enfants trouvés de l'hospice de Quimper a mis des images sur cette détresse de la misère humaine... et qui se sentirait indifférent à la lecture de vos recherches ?
Oui dans sa postface Christian Bolzer a bien raison de nous faire remarquer que cette problématique a bien changé. Heureusement ! Mais pour avoir côtoyé professionnellement toutes ces situations douloureuses, souvent désespérées, je peux témoigner que la détresse de ces enfants ressemble de près ou de loin à celle que j'ai perçue tout au long de votre ouvrage. Merci de l'avoir dit.

Chantal Martin

Au sujet des exposés de Creac'h-Euzen

Je vous répond bien tardivement, ne croyez surtout pas que je n'ai pas eu de plaisir à lire "Les exposés de Crac'h Euzen".
Bien au contraire, je l'ai lu et relu et il est sur ma table de chevet. Je l'ai trouvé beaucoup plus facile d'accès que le premier, plus complet et cependant  plus aéré.
Il est évident que le chapitre sur mon arrière-arrière-grand-père Pierre Palud  (inspecteur des enfants trouvés) me satisfait grandement, et surtout il affirme les dires de mes grands-parents par rapport à sa vie difficile. Pas tant que les enfants, malheureusement.
Merci beaucoup, c'est toujours émouvant de voir passer la vie d'un être qui a été si cher aux siens. En fait, c'est le récit de son décès qui me trouble énormément. Je me demandais pourquoi il était décédé à Briec. Je ne savais rien là dessus. Je suppose qu'il a du être enterré à Quimper.

Monique Thomas

Au sujet des exposés de Creac'h-Euzen

Un grand merci pour vos recherches concernant mon arrière grand père, le passé m'a toujours très intéressée  et chacun de vos livres est enrichissant et très passionnant.

Bernard Damery

Au sujet des exposés de Creac'h-Euzen

C'est avec beaucoup d'intérêt que je viens de lire vôtre livre "les exposés de Creac'h-Euzen"

J'ai pu sentir la réalité de ce qu'a vécu mon aieul Charles-Marie Damery par vos récits très précis des enfants trouvés ou abandonnés de l'hospice de Quimper.

Beaucoup de questions resteront sans réponses concernant ce dernier, en particulier son nom de famille. La Mère Supérieure avait-elle des origines de l'Est de la France pour l'appeler ainsi, puis  son parcours les premières années de sa vie ?

Comme j'aimerais  pouvoir assister a une de vos conférences sur le sujet !!!

Encore merci pour ce merveilleux livre.

Jean-Christophe Guéguen

Au sujet des exposés de Creac'h-Euzen

Seul Pierrick Chuto est capable de raconter des histoires similaires et de retrouver les textes qui lui permettent de nous les faire partager.
Il faut lire tout ce que Pierrick Chuto nous propose. Il s’inscrit dans la lignée des Jackez Hélias et Jean Rohou, mais lui il nous parle des gens ordinaires qui sont nos ancêtres.

 


Association de Saint Alouarn Copyright © 2013. Tous droits réservés.

connexion