Au sujet de "Les exposés de Creac'h-Euzen"

 

Xavier le Bleis : Lecture passionnante comme vos ouvrages précédents.

 Annie Grégoire : Permettez-moi de vous féliciter pour cet ouvrage qui représente une somme de recherches incroyables qui permet de connaître la vie de Quimper et ses alentours au XIX° siècle et rend la lecture captivante.

Daniel Leroy : J’ai commencé à le lire et  je le trouve très passionnant.

Loïc Dupont

Au sujet de "Les exposés de Creac'h-Euzen"

 

J'ai bien reçu votre livre. Superbe travail et merci beaucoup pour la dédicace.

Bien entendu je me suis penché sur le cas de mon ancêtre Joseph rodi alias Vincent daniélou.

Nicole d'Araquy

Au sujet de "Les Exposés de Creac'h-Euzen"

 

J'ai profité d'un séjour chez mon fils où je gardais mes petits-enfants pour lire votre nouvel ouvrage enrichi, de la première à la dernière ligne. Cette lecture m'a remis en mémoire le début de votre récit,et j'admire la recherche que vous avez entreprise pour suivre les enfants exposés tout au long de leur vie,j'ai remarqué que nombre d'entre eux sont morts dans la région parisienne.

Merci encore pour ce plaisir de lecture,cordialement.

Lydia Lamendé

Au sujet de "Du reuz en Bigoudénie"

 

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai lu votre livre et  je le relis une seconde fois actuellement.

Je l'emporterai avec moi lors de mon prochain séjour à Lesconil pour visualiser les différents lieux.

Yves Quinton

Au sujet de "Du reuz en Bigoudénie"

 

J'ai bien sur retrouvé, grâce à votre aisance de conteur, le climat de cette période autour de 1905 que j'avais découvert par le détail dans les ouvrages précédents. Que de souvenirs transmis par mes grands parents et mes parents ont été ravivés par l'évocation de ces fortes et grandes personnalités religieuses qui ont animé et imprégné nos campagnes avec un zèle qui semble parfois avoir disparu ...
Sans oublier le respect souvent constaté, après 14-18 et 39-45, entre des frères d'armes d'opinions opposées.
Un beau passage consacré à Jean-Marie Le Quéau (Père Yvon), fils d'un maire de Guengat, encore une forte personnalité dont j'ai lu, avec admiration la fiche militaire, et avec lequel j'ai quelques liens de parenté.

Bref, j'ai lu avec plaisir ces pages agréables à lire, nourries de détails de la vie courante, qui m'ont aussi fait penser à Clochemerle et à Don Camillo !
Merci pour tout cela.

 


Association de Saint Alouarn Copyright © 2013. Tous droits réservés.

connexion