Michèle, lectrice de Saintes

Au sujet de L'évêque et les danses Kof ha Kof

 

Je l'ai lu d'une traite. Il ya tout ce que j'aime dans un livre : régionalisme, humour, documentation, recul et impartialité, avec restitution du contexte.

Jai beaucoup apprécié le fait d'une époque pas si lointaine qu'on a l'impression d'avoir connue, même si c'était celle de nos parents, l'apparition des objets de notre enfance, et bien sûr les illustrations qui sont magnifiques.

Ce sujet est totalement exportable dans toute la France.

 

Gisèle Fel

Au sujet de L'évêque et les danses Kof ha Kof

 

J'ai lu votre votre livre et je vous en félicite : intéressant, drôle 
mais le comportement de cet évêque était inquiétant,
surtout à cette époque où les mœurs commençaient à évoluer. Très belles illustrations.

Patrick Mahez

Au sujet de L'évêque et les danses Kof ha Kof

 

J'ai eu le plaisir de m'offrir ,"chic", votre livre et par l'occasion de le lire . Savoureux moment de détente pour moi.

Je le recommande autour de moi.

Centre généalogique du Finistère

N° 168. Décembre 2023

Au sujet  de L'évêque et les danses Kof ha Kof

 

Extrait : Cet ouvrage donnera au lecteur un très bon moment de détente, fera sourire et montrera comment les mentalités ont évolué depuis quatre-vingts ans.

Les illustrations de Jean-Marie Misslen ajoutent une touche originale et donnent encore plus de réalisme au texte. Nul doute que si un tel livre avait paru avant la dernière guerre, auteur et illustrateur auraient été excommuniés.

Les cahiers de l'Iroise. N° 241. Juillet-décembre 2023. Rémi de Kersauson

Au sujet de L'évêque et les danses Kof ha Kof

 

Extraits : C'est un nouveau regard intéressant sur la société bretonne suivant un angle de vue peu utilisé.

Derrières de savoureuses anecdotes transparait la confrontation entre ceux qui pointaient du doigt l'intolérance religieuse, notamment aux yeux d'une jeunesse éprise de liberté, et une église arquée sur ses principes moraux.

Le sujet est illustré de fort belle façon par vingt-six aquarelles originales signées Jean-Marie Misslen.


Association de Saint Alouarn Copyright © 2013. Tous droits réservés.

connexion